La confession de Ricki

Nous sommes partis à la rencontre de « Ricki », ex-pro player, qui se confesse sur son  » erreur  » et nous donne plus d’éclaircissement concernant son passé de compétiteur, son présent sur les plateformes de stream et son futur sur la scène eSport de Rainbow Six : Siège.

 

R3siak : Salut, pour commencer merci de prendre le temps de répondre à nos questions, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Ricki : Bonjour à tous, je suis Ricardo Gomes, j’ai 23 ans et j’habite en Haute – Loire, ma profession ? Compétiteur ! Je joue aux FPS depuis 2006 sous le pseudo « Ricki ».

 

R3siak : Peux-tu retracer ton parcours jusqu’à Rainbow Six Siege ?

Ricki : J’ai commencé la compétition sur les différents opus Treyarch (Call of duty) et je me suis découvert une réelle passion pour l’eSport. Ce qui m’a permis plus tard avec mon équipe de devenir Champion d’Europe sur Titanfall ! Finale dans les locaux de Microsoft à Paris, premier événement de cette envergure, c’était génial ! Et c’est là où tout commence, migration sur PC, counter-strike, et notre fameux Rainbow Six Siege !

 

R3siak : Peux-tu nous expliquer ta situation actuelle concernant Rainbow Six Siege.

Ricki : J’ai passé beaucoup de temps à jouer à R6S ce qui m’a permis dans le passé avec mes différents coéquipiers de gagner les premiers tournois importants à l’époque, j’ai ensuite réussi à arriver 4e a la première édition de la Gamer Assembly sur R6S ou encore 2e à la Dreamhack à tours, j’en suis très fier. À l’heure actuelle suite à une erreur de ma part, je dirais que je suis un joueur compétitif en stand-by, je stream tous les jours sur la plateforme twitch et j’adore faire ça ! J’ai aussi repris mes vidéos sur YouTube, je réalise des Highlights composés de mes meilleures actions sur R6S et cela m’arrive aussi d’en faire sur d’autres jeux. J’en profite pour remercier tous ceux qui me soutiennent # NejadArmy !

 

R3siak : Tu parles d’« erreur de ta part », peux-tu éclaircir ce point ?

Ricki : Je vais être honnête, et vous dire le pourquoi du comment. J’ai malheureusement inventé plusieurs histoires pour me défendre sur les accusations de cheat et profiter d’une mobilisation de la communauté « Pro » en espérant que je sois deban, et la déception fut totale. Fairfight a bien pris des screens de mon écran, ces fameux carrés rouges.

Avant de vous expliquer pourquoi, je tiens à réellement m’excuser publiquement auprès de toutes les personnes que j’ai emmenées avec moi, je ne méritais clairement pas votre soutien et je crois qu’à mes yeux la réalité à dépasser le virtuel et je peux dire que c’est la plus grosse erreur de ma vie de vous avoir menti à vous, la communauté et Ubisoft. Pourquoi j’ai utilisé un logiciel tiers ? Pour les « anciens » vous vous souviendrez sûrement de R6S dans ses débuts, des joueurs français qui cheat ou encore DDOS, insultent et ne s’en cachent pas. Je suis quelqu’un d’impulsif, et malheureusement le plus gros déchet d’internet à eu raison de moi en m’insultant pendant une ranked j’ai alors quitté la partie, téléchargé le premier logiciel venu sur google et voilà, j’ai gagné une ranked contre des cheaters.

Un sentiment de honte m’a envahi et le malheur commence. Je tiens à souligner que je n’ai jamais utilisé un logiciel tiers pendant un match officiel, cela a seulement été pour faire taire ces pauvres mecs qui ont gagné au final… Je pense que les gens sont assez intelligents pour voir comment je joue en LAN ou encore pendant mes lives, pour savoir que j’avais atteint un très bon niveau.

 

R3siak : Merci, du coup Rainbow Six Siege et toi, ça se passe comment ?

Ricki : Rainbow Six Siege et moi c’est un peu comme une histoire d’amour qui s’est mal passé ! Mais au fond nous nous aimons encore. Et j’aimerais qu’on puisse se retrouver. En effet après un an et 8 mois de ban, j’aimerais pouvoir refaire mes preuves et montrer ce que je peux apporter à la scène esportive et j’espère que cela est encore possible.

 

R3siak : J’imagine que tu gardes un œil sur la scène actuelle, justement quel est ton point de vue la concernant ?

Ricki : En décembre 2015 je disais que Ubisoft possédait toutes les cartes en mains pour que le jeu réussisse au niveau esportif. Et c’est encore le cas aujourd’hui. Le jeu évolue, les structures s’y intéressent et cela me donne encore plus envie d’avoir cette chance de revenir.

 

R3siak : Très bien ! Merci encore d’avoir pris le temps de répondre, je te laisse le mot de la fin pour terminer cette entrevue :

Ricki : Je tiens à te remercier pour ton interview, cela me fait du bien de pouvoir m’exprimer publiquement. Merci

 

Retrouvez Ricki sur Twitter ainsi que sur sa chaine Twitch !

A lire en entier ici : url : https://www.esix.fr/article/la-confession-de-ricki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *