Julio et Black Dragons pour donner son premier titre au Brésil


Il est passé par BRK et joue désormais pour un autre grand de LATAM, est considéré comme le meilleur support de sa scène et représentera le Brésil avec son équipe de Black Dragons — à domicile — ce week-end, en phase finale de Pro League, contre les Nord américains d’1nfamy. Voici les confidences de Julio.

(Crédit : R3siak)

Pour commencer, comment expliquer cette excellente saison de Black Dragons, qui a dominé la scène brésilienne et s’est même payé le luxe de battre Team Fontt, en finale ?

Nous sommes en train de jouer comme Penta : en attaque, on s’adapte beaucoup et en défense nous jouons pas mal en Crossfire. Donc on s’inspire de leur jeu et tout fonctionne bien, avec des prises de zone et une domination de la carte. Lors de l’assaut, chacun utilise son propre drone pour entrer dans une zone de la map.

C’est une chose différente de ce qui se fait au Brésil. Généralement, les équipes jouent d’une autre manière. Team Fontt ou BRK par exemple, jouent avec trois drones devant et deux openers qui suivent.

Tu viens de BRK, peut-on savoir pour quelles raisons ils t’ont laissé partir, alors que tu es maintenant considéré comme le meilleur support de ta région ?

Alors, durant la première saison, mon équipe — qui était Keyd — a disband. Je suis parti pour BRK, parce que Bullet qui est actuellement dans l’équipe avait dix-sept ans, du coup il ne pouvait pas jouer en Pro League, lors de la saison 2. Au début de la troisième, il a atteint la majorité, donc je suis passé remplaçant. Ils m’ont demandé si je voulais rester dans l’équipe, mais j’avais déjà accepté de rejoindre Black Dragons. C’est pour cette raison que je suis parti de la team.

C’était déjà prévu, le fait de ne faire qu’une saison et que Bullet reviendrait prendre ma place. Après, comme j’ai fait une bonne saison, ils m’ont demandé si je voulais rester — pas à la place de Bullet — mais à la place d’une autre personne. J’avais déjà un accord avec BD et je voulais partir, j’ai pris la décision de changer d’équipe. Parce que je trouvais ma nouvelle équipe très bonne également.

Justement, comment vois-tu la saison de BRK ? Qui ne sera malheureusement pas présent en LAN…

L’équipe BRK est très bonne, elle joue dans le style dont je t’ai parlé. Deux openers et trois donneurs, qui est une bonne manière de jouer, ou du moins qui fonctionne au Brésil. Je crois que le match a été très équilibré entre eux et la Team Fontt, ça s’est joué dans les détails, on aurait pu retrouver autant l’une que l’autre à ce mondial.

On va parler d’une autre équipe brésilienne, qui est Encore eSports, c’est une véritable surprise non ? Il y a une possibilité pour qu’ils atteignent le niveau de jeu des ogres Black Dragons, Team Fontt ou BRK ?

Clairement, ils étaient en Challenger League la saison et ont été champions, accédant à la Pro League. Mais ce n’était pas une surprise, on s’entrainait déjà avec eux, donc on savait qu’ils étaient forts, avec un bon niveau de jeu. Ils jouent très agressifs, en attaque comme en défense. Ils ne sont peut-être pas encore assez réguliers, mais c’est un style de jeu qui peut surprendre, je crois que oui, ce seront des concurrents.

Pour revenir sur Black Dragons, vous allez affronter 1nfamy, vous les avez déjà observés ?

Oui, on les a observés, ils jouent de la même manière que les autres équipes brésiliennes. Je crois que ça va être un bon match-up pour nous. On est déjà préparés, ça va être un beau match.

Que penses-tu du gameplay NA ? D’un point de vue individuel tu as déjà joué contre Rogue et Elevate la saison passée.

Ils ont un skill élevé, et jouent très bien. En défense, ils sont un peu moins agressifs, donc c’est un style de jeu auquel nous aimons nous confronter. Quand nous attaquons, ils sont focus sur la plant, par exemple ils peuvent avoir 5 joueurs sur site. Généralement, cela nous réussit de jouer contre ce style de jeu. C’est un bon match-up pour nous de tomber sur une équipe nord-américaine.

 

Si vous gagnez votre premier match, vous avez de grandes chances d’affronter PENTA, qui est double champion du monde en titre, vous pensez que vous pourrez gagner ?

Je crois que oui, comme nous nous inspirons de leur style de jeu, nous jouons de manière similaire. Provoquant beaucoup, et en défense, jouant un peu plus agressif en Crossfire. Donc je pense que ce serait une partie disputée, où l’équipe qui analyserait le mieux l’autre serait victorieuse… et championne.

Les équipes brésiliennes ont toujours réussi à atteindre les demi-finales de Pro League — même la finale pour Black Dragons en première saison de l’année deux. Au Brésil, avec plus d’expérience et le public derrière vous, ce sera la première fois qu’une équipe de LATAM va gagner la Pro League ?

On croit que ça va beaucoup aider parce que — par exemple — la Pro League de deuxième saison était en Allemagne, avec Penta. Mais le public allemand n’a pas fait beaucoup de bruit. Le peuple brésilien appui beaucoup. Pour Penta je ne crois pas, mais pour 1nfamy, dont plusieurs joueurs n’ont jamais joué une telle LAN, ce sera une pression en plus oui, alors que pour nous ce sera un soutien.

Team Fontt est bien. Ils sont restés ensemble, donc ils sont meilleurs qu’ils ne l’étaient la saison dernière. Pour Black Dragons, l’équipe s’est bien développée, on joue bien, on pense qu’on peut battre n’importe qui. Cette saison, c’est un titre qui doit revenir au Brésil.

On a parlé du gameplay NA. Quelles sont les différences pour toi entre le jeu brésilien et celui d’Europe ?

Je crois qu’en Europe, c’est un jeu plus tactique, autant en attaque qu’en défense. Au Brésil, c’est plus une partie de skill individuel, même en termes de duels. Je pense que c’est la principale différence.

De nombreux joueurs d’Europe n’aiment pas le format actuel de Pro League. Est-ce la même opinion du côté LATAM ?

J’ai l’impression que oui. Il y a très peu de matchs. Dès fois tu fais une très grosse préparation juste pour un seul match. Pour le mondial aussi, je ne sais pas quelles sont les raisons pour qu’il n’y en ait pas, mais il devrait y avoir un Lower Bracket, parce que par exemple, ENCE et Evil Geniuses sont deux grandes équipes. Les deux auraient de grandes chances d’arriver en final, et pourtant l’une va tomber dès le premier tour.

As-tu un dernier petit mot à ajouter ?

Je peux remercier tout le monde qui accompagne Rainbow Six au quotidien, je sais qu’en France la communauté est bien grande. Je remercie aussi tous ceux qui nous soutiennent, qui nous apprécient, aussi bien en Europe et États-Unis, qu’au Brésil.

Nous remercions @Julio et @BlackDragons d’avoir permis cet entretien.

A lire en entier ici : url : https://www.esix.fr/fr/article/julio-et-black-dragons-pour-donner-son-premier-titre-au-bresil-1510782635

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *